IMG_0686Jean-François Lecocq : Après avoir travaillé comme architecte avec Claude Strebelle à l'Atelier d'Architecture du Sart-Tilman (ULg) et après avoir refusé de tuer et même d'apprendre à tuer, je suis reconnu en tant qu'objecteur de conscience et j'effectue un Service Civil de deux ans. Puis je me forme à diverses approches thérapeutiques et de développement personnel ainsi qu'à l'Action Directe Nonviolente et à la Gestion Nonviolente des Conflits, notamment avec Harcourt Klinefelter, formateur dans les campagnes pour les droits civiques organisées par Martin-Luther King aux Etats-Unis. En 1976, je réponds à l'appel de l'Université de Paix pour coordonner les formations pour les jeunes Objecteurs de Conscience en Service Civil. En 1978, à l’issue de la formation de formateur suivie avec Jacques Lalanne (Québec), celui-ci me nomme formateur en Communication Efficace, méthode du Dr. Thomas Gordon.

En 1992, je rencontre le fondateur de la Communication Nonviolente, le Dr. Marshall Rosenberg à l'occasion d'une formation que celui-ci donne en Suisse. Touché par sa présentation, je l’introduis dès l'année suivante (1993) en Belgique avec l'aide de l'Université de Paix. En 1998, Marshall Rosenberg me certifie formateur en Communication Nonviolente et je ne cesse depuis d'oeuvrer à la diffusion de ce processus nonviolent de communication et de résolution de conflits. Je suis particulièrement intéressé par le développement d'une conscience éthique et spirituelle universelle dans l'apprentissage de la Communication Nonviolente.

J'ai accompagné soeur Marie-Jacques Stassen et Rehana Rymanby dans leur parcours de certification des nouveaux formateurs à la CNV. Aujourd'hui, j'accompagne Evelyne Somville.

 

François BAZIER 26-8-2006

François Bazier : Sociologue, j'ai toujours été intéressé par le fonctionnement des groupes et les interactions entre les personnes, en particulier le développement et la gestion des conflits. Après un Service Civil comme objecteur de conscience, j'ai eu la chance de mener une vie professionnelle variée, dans le monde associatif, la formation d'adultes et la fonction publique. Je poursuis aujourd'hui une collaboration de formateur et de superviseur avec l'Université de Paix.

Au-delà, je garde un goût de la découverte et une posture de questionnement des apparences et des conventions.

  

MJ-VOTRE ATTENTION SVPSœur Marie-Jacques Stassen : En faisant le Certificat en Gestion des Conflits à l’Université de Paix, j’ai rencontré la Communication Nonviolente et il m’est apparu avec certitude que c’était dans cette voie que je désirais continuer.  La CNV s’accordait parfaitement avec ma foi chrétienne et ma vie de bénédictine : elle était un chemin de santé sur mon chemin vers Dieu. Ayant été enseignante, je voulais transmettre ma découverte à tout un chacun quelles que soient ses croyances, d’où j’ai entrepris de devenir formatrice en CNV, ce que je suis devenue avec bonheur depuis avril 2006.

 


Pour être tenu au courant de nos activités cliquez simplement ICI en mentionnant

vos nom, prénom, ainsi que votre adresse mail (indispensable).